COGNOM:   ABDALLAH
NOM:   Razik
DATA DE NAIXEMENT:   25/06/1965
SEXE:   Masculí
CIUTAT DE RESIDÈNCIA:   Larbâa
NACIONALITAT:   Algerienne
Dades sobre la desaparició
DATA DE LA DESAPARICIÓ:   16/08/1996
LUGAR DE LA ARRESTACIÓN:   Dans la rue, à un barrage militaire devant la caserne de Bendali Ali
FORCES CONSIDERADES RESPONSABLES DE LA DESAPARICIÓ (FORCES GOVERNAMENTALS O DEPENENT DIRECTA O INDIRECTAMENT DE L'ESTAT):   Des militaires
RELAT DE LA DESAPARICIÓ SEGONS ELS TESTIMONIS:  

Razik était commerçant. Il a été arrêté à un barrage militaire avec son frère Ahmed, devant la caserne de Bendali Ali, vers 10 heures le matin du 16 août 1996. Les militaires recherchaient Razik spécialement car vers 17 heures, Ahmed a été relâché. Ce dernier a été emmené le lendemain à la sécurité militaire de Blida. 

Deux autres personnes sont arrêtées le même jour, un certain Cherif et son frère affirment avoir été emmenés à Blida en compagnie de Razik. Ils n'étaient pas dans la même cellule que lui et ne savent pas s'il a été torturé. 

D'après eux, il y avait au moins 8 personnes de la cité Bendali Ali dans la prison de Blida. Cherif et son frère ont été par la suite emmenés à Chateau-Neuf, où ils ont été soumis à la torture. Ils ont été relâchés sur l'autoroute, près du stade du 5 juillet, cagoulés. 

Un autre hommea vu Razik à Blida. Celui ci a été transféré par la suite dans la prison de Boufarik, où il était autorisé à recevoir la visite de sa femme. Il a demandé à cette dernière de prévenir la famille Abdallah qu'il avait vu Razik à Blida. 

Le frère de Razik, Ahmed a été arrêté de nouveau le 19 Septembre 1996. Il est, lui aussi, disparu, depuis. 

INICIATIVES DE LA FAMÍLIA:  

Recherches dans les casernes, les commissariats, les prisons. Plaintes adressées aux tribunaux de Boufarik, Larbâa et Blida. 

RESPOSTES DE LES AUTORITATS:  

Aucune réponse de la part des autorités. 

Dades de l'informe
ORGANITZACIÓ:   Collectif des familles de disparu(e)s en Algérie (CFDA)
DIRECCIÓ DE L'ORGANITZACIÓ:   112 rue de Charenton, 75012 Paris
DATA DE L'INFORME:   25/12/2012