COGNOM:   YOUSFI
NOM:   Ali
DATA DE NAIXEMENT:   06/01/1970
SEXE:   Masculí
NACIONALITAT:   Algerienne
Dades sobre la desaparició
DATA DE LA DESAPARICIÓ:   23/02/1993
LUGAR DE LA ARRESTACIÓN:   à son domicile
FORCES CONSIDERADES RESPONSABLES DE LA DESAPARICIÓ (FORCES GOVERNAMENTALS O DEPENENT DIRECTA O INDIRECTAMENT DE L'ESTAT):   des agents de la sécurité militaire.
RELAT DE LA DESAPARICIÓ SEGONS ELS TESTIMONIS:  

 Yousfi Ali né le 06 Janvier 1970 à Sidi Bel Abbes, est le septième garçon d’une  famille  de dix enfants.

Après avoir arrêté ses études au collège,  Ali a choisi  de s’engager dans l’armée. Il a donc été recruté par les forces spéciales  de l’armée de l’air, catégorie parachutistes à la caserne de Biskra.

Après 8 mois de formation Ali a bénéficié d’une permission d’une semaine.

Le 22 Février 1993, soit  48 heures après qu’Ali ait rejoint sa famille, trois personnes en civil, venues à bord d’une Renault 4 de couleur beige, ont frappé la porte en demandant après Yousfi Ali. Toute la famille était réunie pour le déjeuner. Ali s’est levé pour répondre à ces agents. Selon son frère Abbes, ces personnes qui sont reparties en emmenant avec elles Ali, étaient des agents de la sécurité militaire.

Quand la famille s’est rendu au secteur militaire de Sidi Bel Abbes à la recherche de son fils Ali,  le commandant de la dite caserne a rétorqué à la famille que son fils a été arrêté sur les ordres de la caserne militaire de Biskra où Ali était engagé. Il a ajouté qu’Ali n’a pas été le seul à avoir été arrêté. D’autres collègues à lui issus de la même wilaya et de la même caserne ont également été arrêtés sur injonction des militaires de la caserne de Biskra.

5 ans après la disparition d’Ali, une personne qui souhaite garder l’anonymat est venue rendre visite à la famille d’Ali pour l’informer qu'Ali est encore en vie et qu’il était détenu sans dire le lieu.

Malgré toutes les recherches effectuées par la famille Yousfi, elle n’a jamais plus eu des nouvelles d’Ali.

 

INICIATIVES DE LA FAMÍLIA:  

 - la famille n’a jamais fait des démarches juridiques car elle avait peur de recevoir un acte de décès comme les autres familles des disparus qui ont fait ces démarches

- la famille a adressé plusieurs lettres auprès déférentes établissements étatiques en but de connaitre le sort d’Ali mais toutes ses lettres restent sans retour jusqu'à maintenant.

 

RESPOSTES DE LES AUTORITATS:  

 Aucune réponse n'est donnée par les autorités.


Dades de l'informe
ORGANITZACIÓ:   Collectif des Familles de Disparu(e)s en Algérie
DIRECCIÓ DE L'ORGANITZACIÓ:   112 rue de Charenton 75012-Paris-France