APELLIDO:   AIT SI MAAMAR
NOMBRE:   Djamel
FECHA NACIMIENTO:   01/06/1962
SEXO:   Masculino
CIUDAD DE RESIDENCIA:   Alger
NATIONALITÉ:   Algerienne
Datos sobre la desaparición
FECHA DESAPARICIÓN:   14/01/1995
LUGAR DE LA ARRESTACIÓN:   à l’hôpital de Rouïba
FUERZAS ARMADAS SUPUESTAMENTE RESPONSABLES DE LA DESAPARCIÓN:   la sécurité militaire
HISTOIRE DE LA DISPARITION SELON LES TÉMOINS:  

Djamel Ait Si Maamar était célibataire et travaillait comme employé à la Sonacome. Il avait été député du FIS.

Le 14 janvier 1995, Djamel était allé en voiture à l’hôpital de Rouiba pour voir un ami à lui. C’est ce jour-là qu’il a été enlevé par la sécurité militaire de château neuf. Personne ne la revue depuis. L’arrestation s’est faite en présence des médecins et des infirmiers  de l’hôpital de Rouiba.

Avant la disparition de Djamel, des policiers étaient venus perquisitionner son domicile familial, ils y ont pris son livret de famille. Les policiers avaient alors demandé au père de Djamel, Mohamed Arab, de leur fournir des informations concernant les activités de Djamel.

 

Quelques jours plus tard des militaires sont venus et ont perquisitionné la maison également

INITIATIVES DE LA FAMILLE:  

 -Une plainte a été envoyée par la famille au procureur général du tribunal d’Abane     Ramdane.

-D’autres lettres ont été envoyées par la famille à l’ONDH (Observatoire National des droits de l’Homme) et au commissariat de police d’Hussein Dey.

RÉPONSE DES AUTORITÉS:  

 Aucune réponse 

Datos sobre el informe
ORGANIZACIÓN QUE RECIBE EL INFORME:   Collectif des familles de disparu(e)s en Algérie (CFDA)
DIRECCIÓN DE LA ORGANIZACIÓN:   112 rue de Charenton, 75012 Paris