NOM:   BENSALEM
PRÉNOM:   Ahmed
DATE DE NAISSANCE:   07/09/1963
SEXE:   Masculin
VILLE DE RESIDENCE:   Cité Ketiba Zoubiria n°01, Bousmaïl, wilaya de Tipaza
NATIONALITÉ:   Algerienne
Disparition
DATE DE LA DISPARITION:   12/01/1995
LIEU DE L'ARRESTATION OU ENLÈVEMENT, OU LIEU OÙ LA PERSONNE DISPARUE A ÉTÉ VUE POUR LA DERNIÈRE FOIS.( VILLE / RÉGION):   A son domicile
FORCES SUPPOSÉES RESPONSABLES DE LA DISPARITION (FORCES GOUVERNEMENTALES OU DÉPANT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT DE L'ETAT):   Des gendarmes en tenue et armés
HISTOIRE DE LA DISPARITION SELON LES TÉMOINS:  

Ahmed, célibataire, vivait au domicile familial à la cité Ketiba Zoubira, Bousmail, dans la wilaya de Tipaza.

Le 12 janvier 1995, Ahmed est arrêté par des gendarmes de la brigade de Bousmail à son domicile. Ils sont arrivés à bord de quatre voitures officielles, portaient des tenues officielles et étaient armés. Parmi eux se trouvaient Salah, Mohktar et Djelloul, des militaires très connus dans la région.

Une fois au domicile des Bensalem, ils fouillent l'intégralité de la maison, prennent les affaires personnelles d’Ahmed, et lui précisent qu’il est soupçonné de terrorisme. Ils lui demandent de les suivre. Depuis ce moment, la famille n’a plus eu aucune nouvelle de leur fils. Toute la famille Bensalem a été témoin de la scène.

La mère d'Ahmed s'est par la suite rendue à la brigade de la gendarmerie de Bousmail. Les gendarmes l'ont informé qu'ils avaient bien arrêtés son fils mais qu'ils l'avaient transféré aux services militaires.

INITIATIVES DE LA FAMILLE:  

Une requête a été déposée auprès du bureau d’accueil des familles de disparus de la wilaya de Tipaza par la mère le 1e décembre 1998.

Le père, Abdelkader, a déposé une plainte à la présidente de SOS Disparus le 1e  juin 2002.

Plusieurs plaintes ont été envoyées par le père le 8 décembre 2003, à la CNCPPDH (Commission Nationale Consultative de Promotion et de Protection des Droits de l'Homme), au Ministre de la Justice, au Ministre de l'Intérieur, au Chef du Gouvernement et au Président de la République. Plaintes qu'il a renouvelées le 10 août 2006.

RÉPONSE DES AUTORITÉS:  

Aucune réponse n'a été donnée par les autorités.

Rapport
ORGANISATION:   Collectif des familles de disparu(e)s en Algérie (CFDA)
ADRESSE DE L´ORGANISATION:   112 rue de Charenton, 75012 Paris, France
DATE :   04/08/2014