NOM:   BOUACHI
PRÉNOM:   Brahim
DATE DE NAISSANCE:   14/01/1969
SEXE:   Masculin
VILLE DE RESIDENCE:   Larbatache, Boumerdes
NATIONALITÉ:   Algerienne
Disparition
DATE DE LA DISPARITION:   20/09/1994
LIEU DE L'ARRESTATION OU ENLÈVEMENT, OU LIEU OÙ LA PERSONNE DISPARUE A ÉTÉ VUE POUR LA DERNIÈRE FOIS.( VILLE / RÉGION):   Dans un bus aux alentours de Larbatache
FORCES SUPPOSÉES RESPONSABLES DE LA DISPARITION (FORCES GOUVERNEMENTALES OU DÉPANT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT DE L'ETAT):   Des gardes communaux
HISTOIRE DE LA DISPARITION SELON LES TÉMOINS:  

Brahim était un jeune célibataire qui travaillait en tant que maçon.

Il est arrêté le 20 septembre 1994 lors d'un barrage de gardes communaux alors qu’il rentrait chez lui en bus.

Aicha et Anissa Bouachi, deux membres de sa famille, se trouvaient dans le bus lors de son arrestation. Elles ont reconnu les deux gardes : KLANANER Hassan et OUAHAL Rabah. Ils recherchaient précisément Brahim.

Lorsque sa femme s’est rendue à la caserne de Khezazta le jour même, l’un des gardes communaux lui a annoncé que son mari avait été transféré à El Raia (ancienne usine SONACOM). Elle s’y est rendue le lendemain. Les officiers semblaient gênés par la situation. Elle a demandé à voir le commissaire BOUACHI Rachid, le cousin de Brahim, mais sans succès. Un policier lui a dit que son mari était auditionné par le commissaire et qu’elle devait rentrer attendre chez elle.

Depuis ce jour, la famille n'a eu aucune nouvelle de Brahim. La famille a fait le tour de toutes les gendarmeries et des postes de police, mais en vain.

INITIATIVES DE LA FAMILLE:  

La famille a envoyé des lettres à toutes les instances nationales concernées.

RÉPONSE DES AUTORITÉS:  

Aucune réponse n'a été donnée par les autorités.

Rapport
ORGANISATION:   Collectif des familles de disparu(e)s en Algérie (CFDA)
ADRESSE DE L´ORGANISATION:   112, rue de Charenton 75012 Paris France
DATE :   18/03/2014