NOM:   AIOULA
PRÉNOM:   Yassine
DATE DE NAISSANCE:   19/06/1966
SEXE:   Masculin
VILLE DE RESIDENCE:   Médéa
NATIONALITÉ:   Algerienne
Disparition
DATE DE LA DISPARITION:   04/10/1996
LIEU DE L'ARRESTATION OU ENLÈVEMENT, OU LIEU OÙ LA PERSONNE DISPARUE A ÉTÉ VUE POUR LA DERNIÈRE FOIS.( VILLE / RÉGION):   Sur son lieu de travail, à l’hôpital de Médéa
FORCES SUPPOSÉES RESPONSABLES DE LA DISPARITION (FORCES GOUVERNEMENTALES OU DÉPANT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT DE L'ETAT):   La sécurité militaire
HISTOIRE DE LA DISPARITION SELON LES TÉMOINS:  

Yassine travaillait comme infirmier à l’hôpital de Médéa. Célibataire, il vivait dans la cité Ktiten dans la wilaya de Médéa.

Le 4 octobre 1996, Yassine se trouvait sur son lieu de travail, à l’hôpital, en compagnie de ses collègues. Vers 13h, des agents de la sécurité militaire arrivent à l’hôpital et arrêtent Yassine. Ses collègues ont été témoins de l’arrestation.

Les parents de Yassine ne le voyant pas rentrer le soir s'inquiètent et se rendent donc sur le lieu de travail de leur fils. Les collègues de Yassine leur disent qu’il a été arrêté par des agents de la sécurité militaire dans l'après-midi.

D’après les informations obtenues par la famille, Yassine aurait été emmené à la prison de Berrouaghia, puis transféré à la caserne de Camora. La famille n’a eu aucune nouvelle de lui par la suite. Le domicile familial a également été fouillé par les agents de la sécurité militaire.

Abderezak, le frère de Yassine avait été arrêté deux mois plus tôt et est lui aussi porté disparu à ce jour. 

INITIATIVES DE LA FAMILLE:  

Une lettre a été envoyée le 14 décembre 1997 par la famille au Médiateur de la République de la wilaya de Médéa, et au Bureau de wilaya chargé des disparus le 26 septembre 1998.

Le 25 novembre 2002, des lettres ont été envoyées par la famille au Président de la République algérienne, au Ministre de la Justice, au Ministre de l’Intérieur. Une demande d'intervention a également été faite auprès du Ministre de la Défense.

L’ONDH et le Procureur Général de la wilaya de Médéa ont également été contactés.

RÉPONSE DES AUTORITÉS:  

Aucune.

Rapport
PRÉNOM:  sa famille
LIEN AVEC LA PERSONNE DIPARUE:  
ORGANISATION:   CFDA
ADRESSE DE L´ORGANISATION:   112 rue de charenton, 75012, Paris, France
DATE :   11/12/2015