NOM:   ACHOUR
PRÉNOM:   Ali
DATE DE NAISSANCE:   29/10/1954
SEXE:   Masculin
VILLE DE RESIDENCE:   Chaiba
NATIONALITÉ:   Algerienne
Disparition
DATE DE LA DISPARITION:   16/03/1995
LIEU DE L'ARRESTATION OU ENLÈVEMENT, OU LIEU OÙ LA PERSONNE DISPARUE A ÉTÉ VUE POUR LA DERNIÈRE FOIS.( VILLE / RÉGION):   Devant le poste des gardes communaux de Chaiba
FORCES SUPPOSÉES RESPONSABLES DE LA DISPARITION (FORCES GOUVERNEMENTALES OU DÉPANT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT DE L'ETAT):   Les gardes communaux
HISTOIRE DE LA DISPARITION SELON LES TÉMOINS:  

Ali était maçon et avait 41 ans au moment de sa disparition. Il se tenait dans la rue non loin de son domicile, lorsque le chef des gardes communaux de Chaiba, Mechaheb Boubeker, qui circulait dans une voiture de service avec 3 gardes communaux, l'a interpellé et lui a demandé ses papiers. Ali ne les avait pas sur lui. Il est allé les chercher et s'est rendu au poste des gardes communaux en compagnie d'un voisin. Il n'en est jamais ressorti. 

En 1998, la famille a reçu la visite d'une femme de Mouzaia dont le frère affirmait avoir vu Ali être exécuté par les gardes communaux. Les gendarmes et les gardes communaux ont toujours nié être impliqués dans cette affaire. 

INITIATIVES DE LA FAMILLE:  

Plainte adressée par l'épouse au Président de la cour de Koléa pour demander l'ouverture d'une enquête le 15 novembre 2000. Constitution d'un avocat qui a pu faire établir une attestation d'absence le 3 mars 2005 - Plainte adressée au tribunal de Koléa par l'épouse représentée par son avocat en date du 8 juillet 2003.

RÉPONSE DES AUTORITÉS:  

 Aucune réponse n'est donnée par les autorités. 

Rapport
ORGANISATION:   Collectif des familles de disparu(e)s en Algérie (CFDA)
ADRESSE DE L´ORGANISATION:   112 rue de Charenton, 75012 Paris
DATE :   15/03/2016