NOM:   RAMOUL
PRÉNOM:   Lyès
DATE DE NAISSANCE:   10/09/1969
SEXE:   Masculin
VILLE DE RESIDENCE:   Bab El Oued
NATIONALITÉ:   Algerienne
Disparition
DATE DE LA DISPARITION:   24/12/1995
LIEU DE L'ARRESTATION OU ENLÈVEMENT, OU LIEU OÙ LA PERSONNE DISPARUE A ÉTÉ VUE POUR LA DERNIÈRE FOIS.( VILLE / RÉGION):   A son domicile
FORCES SUPPOSÉES RESPONSABLES DE LA DISPARITION (FORCES GOUVERNEMENTALES OU DÉPANT DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT DE L'ETAT):   Des militaires
HISTOIRE DE LA DISPARITION SELON LES TÉMOINS:  

Lyès était infirmier du centre de santé pour le personnel de la wilaya d'Alger. Il était célibataire et âgé de 36 ans au moment de sa disparition. Atteint d'une tumeur, il devait se faire opérer le lendemain de son arrestation.

Dans la nuit du 24 au 25 décembre 1995, des militaires ont bouclé le quartier de résidence de Lyès. Ils portaient des tenues officielles de l'armée avec un écusson sur l'épaule sur lequel on pouvait lire "garde républicaine". Ils avaient le visage dissimulé derrière des cagoules tricolores rouge/noir/blanc. Cinq véhicules militaires étaient stationnés dehors.

Les militaires se sont directement rendus dans l'immeuble où résidait la famille Ramoul, sont montés au troisième étage et ont frappé à leur porte. Ils ont fait sortir les quatre frères Ramoul sur le pallier, les ont mis contre le mur et leur ont ordonné de donner leurs prénoms.

Il semble que Lyès était particulièrement visé car dès qu'il a prononcé son prénom, les militaires lui ont ordonné de les suivre. L'un de ses frères a voulu s'interposer en expliquant que Lyès était malade, qu'il avait des médicaments à prendre et qu'il devait subir une intervention chirurgicale le lendemain. Mais l'un des militaires a répondu qu'ils avaient tout le nécessaire pour qu'il puisse continuer son traitement et qu'ils le libéreraient après lui avoir posé quelques questions.

Le lendemain de son arrestation, ne le voyant pas revenir, sa famille s'est inquiétée. Ses frères et sa mère se sont rendus dans plusieurs commissariats et gendarmeries, en commençant par le commissariat de Climat de France. Mais la famille n'a jamais eu aucune information sur le lieu où avait pu être emmené Lyès et personne ne l'a jamais revu.

Lyès a été arrêté la même nuit qu'Amri Rabah, Laïfa Hamid, les trois frères Brahimi, Imatit Farid et Laamri Mustapha.

INITIATIVES DE LA FAMILLE:  

Des plaintes ont été déposées.

RÉPONSE DES AUTORITÉS:  

Suite aux plaintes déposées, la famille a été convoquée à plusieurs reprises par la police. La police les a interrogés sur les circonstances de la disparition de Lyès mais ces convocations n'ont jamais donné lieu à une enquête sérieuse.

Rapport
ORGANISATION:   Collectif des Familles de Disparu(e)s en Algérie
ADRESSE DE L´ORGANISATION:   112 rue de Charenton 75012 Paris